Mais pourquoi du vin italien ?

« Bon sang ! Mais pourquoi aller chercher en Italie des vins alors que nous avons les plus beaux vins au monde en France ? Et puis, le vin italien, je n’ai jamais trouvé ça très fin. Et je ne comprends rien à leurs appellations… ».

La Box des Vinocrates, c’est rendre pratique l’apprentissage du vin, ou la découverte de nouveaux vins. L’Italie est la cousine directe de l’histoire viticole française. Elle bénéficie à l’instar de la France d’un marché historique, large et profond, et de producteurs talentueux. Le vin en France et en Italie, c’est culturel. Il est vrai que l’Italie a été un peu plus lente que la France à normer et encadrer la production de ses vins. Les prémices de cette dynamique en France prennent racine à la fin du XIXe siècle, alors que l’Italie ne s’y adonnera qu’après-guerre, établissant les premières DOC en 1963.

 

 

La vallée de Negrar, entre le Lac de Garde et Vérone, profite à la fois d'un ensoleillement puissant et de la fraîcheur des lacs environnants. L'Or de cette région, l'Amarone Della Valpolicella, est puissant et confit, un bijou!
La vallée de Negrar, entre le Lac de Garde et Vérone, profite à la fois d'un ensoleillement puissant et de la fraîcheur des lacs environnants. L'Or de cette région, l'Amarone Della Valpolicella, est puissant et confit, un bijou!

 

 

Mais alors pourquoi n’y aurait-il pas plus d’échanges entre ces deux mondes là ? Alors qu’ils sont si proche dans leur gènes, histoire et terroir ? Pourquoi sommes-nous, français, tellement hermétiques aux vins italiens ? Dans les faits, les vins italiens n’ont rien à envier aux vins français. Et l’inverse est tout aussi vrai. Simplement, nous ne nous comprenons pas. Laissez-nous vous expliquer !

Les vins Italiens et Français ne sont en fait a-b-s-o-l-u-m-e-n-t pas comparables. Bien entendu, les vinifications, le travail de la vigne et les méthodes d’élevages partagent de profondes racines historiques. Mais les terroirs, et surtout, les cépages utilisés et les conditions climatiques n’ont en commun que le fait d’être au final, consommé sous forme liquide !

 

alors Vin italien ou vin français ?

L’Italie n’a pas de Bourgogne. La France n’a pas de Piémont. L’Italie n’a pas d’Alsace, et la France n’a pas d’Etna. Ainsi va la vie. Cherchez en France un vin composé de Corvina, de Rondinella ou de Molinara…

Consommer des vins italiens en les comparant aux vins français est toujours frustrant. « On y retrouve un peu des notes d’Aloxe. Ou d’Alsace rouge. Ou du Maconnais. » Ne vous faites plus mal : ce n’est juste pas pareil.
 

Notre conseil ? Laissez-vous aller à la découverte du vin italien, ne cherchez pas à comparer au vin français. Prenez les vins italiens comme ils viennent et appréciez-en les qualités. Les cépages utilisés en Italie donnent des cocktails d’arômes singuliers qui sont aussi beaux que le seraient ceux de vins français. Essayez par exemple le Barolo de Silvio Grasso que nous avons proposé dans notre première box ou le Custoza de Vaona, proposé dans notre seconde box

L’Italie, c’est beau et c’est bon. Sauf au foot. Mais ça, c’est une autre histoire !

 

Découvrez nos vins italiens !

Laisser un commentaire